21 Feb 2012

Equifax Canada révèle que les tentatives de fraude dans le secteur financier ont totalisé 650 millions de dollars en 2011

Toronto (ON), mardi 21 février 2012 – La valeur monétaire des tentatives d’activités frauduleuses est incroyable, selon les données sur les demandes frauduleuses d’Equifax Canada. Les chiffres provenant de la base de données des solutions antifraude d’Equifax pour le secteur financier révèlent qu’en 2011, les tentatives de fraude ont totalisé plus de 650 millions de dollars à l’échelle du Canada.

« Ce sont les demandes de prêt hypothécaire qui affichent la valeur monétaire la plus importante en ce qui a trait aux tentatives de fraude, totalisant plus de 400 millions de dollars, a déclaré John Russo, vice-président, avocat-conseil et chef de la protection de la vie privée d’Equifax Canada. Ce chiffre époustouflant illustre le besoin que les institutions financières doivent être constamment vigilantes, afin de réduire cette menace, autant pour les consommateurs que les prêteurs. »

Parmi les autres conclusions importantes du rapport, il y a :

• Tous les jours, on décèle des tentatives de fraudes d’une valeur d’environ 1,7 million de dollars.

• Les incidents de tentatives de fraude liés aux demandes de prêt hypothécaire atteignaient 160 millions de dollars, ceux liés aux comptes de dépôt et aux demandes de cartes de crédit totalisaient, respectivement, 48 millions de dollars et 17 millions de dollars.

• Les tentatives de fraude liées aux demandes de cartes de crédit représentaient plus de 40 % du nombre total de tentatives, mais moins de 3 % de la valeur monétaire totale évaluée.

• Les incidents relativement à des demandes de prêts hypothécaires représentent 13 % du nombre total de tentatives de fraude, ce qui équivaut aux deux tiers de la valeur monétaire totale évaluée.

• Les taux de détection des fraudes relatifs les plus élevés ont été enregistrés en avril et en mai, les plus bas étant en novembre et en décembre.

M. Russo indique que, « pendant des décennies, Equifax a œuvré dans le domaine de la détection et de la prévention de la fraude. Sa principale priorité? Déceler la fraude dès les premières activités, minimisant ainsi le nombre de clients légitimes visés par la fraude, améliorant l’analyse pour aider les membres à demeurer vifs lorsqu’ils décèlent les activités illicites des fraudeurs au pays et à l’étranger, luttent contre celles-ci et y réagissent. »