27 Jan 2014

Selon un sondage d'Equifax la solidité financière est la priorité pour les Canadiens et les Canadiennes

TORONTO, 27 janvier, 2014 – En faisant le point après les fêtes, 85 pour cent des Canadiens et des Canadiennes disent prévoir apporter d’importants changements financiers en 2014 et accorder la priorité absolue à l’acquittement de leurs dettes et à l’épargne.

À ce temps-ci de l’année, plusieurs personnes souffrent du blues de la carte de crédit. Pour s’en sortir, nous encourageons le gens à prendre le contrôle de leur santé financière. Ainsi, ils devraient d’abord réduire l’encours de leurs cartes de crédit à intérêt élevé, respecter un budget familial et vérifier leur dossier de crédit au moins une fois par année. » fait remarquer Tim Ashby, vice-président des Solutions personnelles à Equifax Canada.

Léger Marketing a effectué le sondage au nom d’Equifax à un moment où le plus de gens recevaient leurs relevés de cartes de crédit qui détaillent leurs dépenses du temps des fêtes. Les deux priorités absolues étaient la réduction de dettes (38 %) et épargner plus d’argent (37 %). D’autres personnes ont indiqué avoir l’intention d’investir dans un REER, un CELI ou un REEE (24 %), alors que cerains planifient dépenser plus pour leurs besoins que leurs désirs (23 %).

Malgré les préoccupations de plus en plus vives voulant que les Canadiens et les Canadiennes assument de trop grandes dettes de ménage, une proportion égale des répondants au sondage se dit en bonne position financière et respecte un budget familial mensuel (62 % chacune). Plusieurs personnes disent connaître leur score de crédit (45 %). Cependant, les personnes qui ont répondu au sondage étaient moins portées à vérifier leur score de crédit tous les ans (25 %).

« Il y a souvent un grande différence entre la façon dont les gens se perçoivent et la réalité. Nous connaissons les vrais chiffres quant au nombre de Canadiens et de Canadiennes  qui vérifient en fait leur score de crédit et c’est environ une personne sur dix. Plusieurs personnes disent aussi suivre un budget familial, mais pour la plupart, ce n’est pas le cas. » nous met en garde monsieur Ashby. 

Les hommes sont plus enclins à se considérer sains sur le plan financier (66 % VS 58 % femmes), alors que les femmes sont plus portées à dire qu’elles suivent un budget familial mensuel (67 % VS 57 % hommes). Les Canadiens et les Canadiennes de 55 ans et plus sont plus susceptibles de se considérer bonne santé financière (78 %).

Le sondage de 1 500 Canadiens et Canadiennes de 18 ans et plus a été mené entre le 6 et le 9 janvier à partir d’un portail en ligne, LegerWeb. Un échantillon de probabilité de la même taille aurait une marge d’erreur de +/- 2,5 %, 19 fois sur 20.

Pour en savoir plus sur la surveillance de crédit, visitez www.equifax.ca